Publicité
Publicité

Wall Street chute sur le pétrole et un dollar trop fort

C’est bien disposées que les Bourses de la zone euro ont achevé l’ultime séance de la semaine. Alors que les pertes du Dow Jones, à Wall Street, tournaient aux alentours de 1% à la clôture des séances de ce côté-ci de l’Atlantique, l’indice Stoxx 600 paneuropéen finissait sur une hausse de 0,32% à 396,61 points.

L’événement, si l’on peut appeler cela ainsi, a été la clôture du CAC 40 à Paris au-delà des 5.000 points. C’est la première fois que cela survient depuis la fin mai 2008. Le CAC 40 a gagné 0,46% à 5.010,46 points. De son côté, l’indice CAC 40 Return, celui qui tient compte des détachements de dividendes, comme l’indice DAX 30 de Francfort, établit un nouveau record historique à 11.552,44 points.

Pour sa part, le DAX 30 a progressé de 0,87% à 11.901,61 points.

Les indices DAX 30 et CAC 40 Return ont tous deux été lancés fin décembre 1987 avec pour point de départ 1.000 points. Selon un calcul effectué par Bloomberg, ils ont grimpé de près de 1.050% en 27 ans, soit une performance moyenne proche de 9,5% par an (dividendes compris donc).

Concernant les autres principaux indices européens, l’AEX 25 d’Amsterdam s’apprête tout doucement à franchir le niveau des 500 points. L’indice a gagné 0,17% à 492,48 points.

De son côté, la Bourse de Bruxelles s’est montrée fort indécise vendredi. L’indice Bel 20 qui a évolué tantôt en hausse, tantôt en baisse, a finalement clôturé sur un bilan positif. Il a gagné 0,33% à 3.728,33 points.

Parmi les 20 titres qui le composent, les cours ont varié entre +1,9% pour Cofinimmo et -0,92% pour Elia.

WALL STREET

Wall Street s'est repliée vendredi, effaçant partiellement sa forte hausse de la veille, sa fébrilité étant encouragée par une chute des prix du pétrole et un renforcement du dollar: le Dow Jones a perdu 0,82% et le Nasdaq 0,44%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 145,91 points à 17.749,31 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 21,53 points à 4.871,76 points.

L'indice élargi S&P 500, sur lequel de nombreux investisseurs préfèrent se baser, a reculé de 0,61% à 2.053,40 points.

"On voit se renverser la hausse d'hier", lorsque le Dow Jones a gagné plus de 1,5%, "dans un marché en pleine incertitude à l'approche de la prochaine réunion de la Réserve fédérale (Fed), la semaine prochaine", a résumé David Levy, de Kenjol Capital Management.

Signe de cette versatilité, les indices ont nettement ralenti leur baisse à la fin de la séance, au cours de laquelle le Dow Jones avait perdu jusqu'à près de 1,5%.

La banque centrale américaine rendra mercredi sa prochaine décision de politique monétaire. Les investisseurs attendent avec nervosité de voir si elle va donner des indications sur le moment où elle va relever ses taux --actuellement proches de zéro--, à savoir avant ou après l'été.

AGENDA

Japon

  • Réunion de politique monétaire de la BoJ (1er jour)

Etats-Unis

  •  Indice manufacturier "Empire State"/mars
  • Production industrielle/février

VALEURS A SUIVRE

Bpost

  • Résultats 2014

GBL

  • Le groupe GBL a pris une participation de 7,4% dans le fabricant belge de langes Ontex. Un investissement de 129 millions d’euros qui est classé, pour l’instant, dans son portefeuille " Pépinière ", mais qui pourrait devenir à terme un actif stratégique.

GIMV/Belfius

  • La nouvelle est désormais officielle: Belfius et Gimv s’apprêtent à introduire en bourse leur fonds d’infrastructure Tinc, l’ex-DG Infra +. Il y a de grandes chances que ce soit la prochaine IPO sur Euronext Bruxelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés