Wall Street en hausse avant Intel

Bruxelles (L’Echo) - Les marchés européens ont terminé en hausse ce jeudi, après l'annonce du statu quo monétaire de la BCE et la publication de statistiques américaines mitigées. Plombé par le recul de Delhaize et de GDF Suez, le Bel 20 a quant à lui terminé en léger recul de 0,15% à 2.571 points. Sa baisse a été sensiblement amortie par la nouvelle avancée d'UCB. A l'heure de la clôture européenne, Wall Street était en légère hausse.

La Banque centrale européenne a décidé de laisser son principal taux directeur inchangé à 1%. Celui-ci reste donc à son plus bas niveau historique pour soutenir une économie de la zone euro toujours fébrile et mise à l'épreuve par la crise grecque. La reprise économique en zone euro s'annonce modérée dans les mois à venir et soumise à des incertitudes "élevées", a estimé le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet.

A la clôture, le DJ Stoxx 600 était en hausse de 0,73% à 258,84 points. Amsterdam a pris 0,72%, Paris 0,37%, Francfort 0,43% et Londres

A Bruxelles, le Bel 20 a donc terminé à contre courant, plombé principalement par le recul de GDF Suez, qui a perdu 2,53% suite à un abaissement de rating de la part de Bank of America Merrill Lynch. La baisse de Delhaize a également beaucoup pesé sur la tendance. Le groupe de distribution a déçu le marché en publiant un chiffre d’affaires inférieur aux attentes. Il a été sanctionné par un recul de 2,02%. En revanche, UCB a, comme hier, encore profité de la note favorable de Citigroup. L'action a pris 3,81% après avoir progressé de 4,15% hier.