Wall Street en mode correction

Après avoir ployé lundi face à la multiplication des signaux préoccupants pour l’économie mondiale, dont un mauvais indicateur de l’activité manufacturière, la Bourse de New York reprenait quelque peu des couleurs ce mardi. Elle se voyait soutenue par de bonnes nouvelles sur le front des entreprises. "Il fallait bien une correction", relève-t-on chez BNY Convergex Group.

Le Dow Jones progressait de 0,47% à 15.444,54 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 0,86% à 4.031,52 points, repassant ainsi au-dessus du seuil symbolique des 4.000 points.

L’indice élargi S & P 500 s’adjugeait 0,76% à 1.755,18 points.

Les résultats supérieurs aux attentes de Yum !Brands (+ 8,92% à 72,06 dollars), la maison mère de KFC et Pizza Hut ont soutenu la place new yorkaise. Microsoft faisait aussi les gros titres avec la nomination au poste de directeur général de Satya Nadella et le départ de la présidence du conseil d’administration de Bill Gates. L’action accusait un léger repli de 0,36% à 36,35 dollars. Facebook soufflait ses 10 bougies sur une hausse de 2,07% à 62,77 dollars.

Les Bourses européennes ont tenté de se redresser mardi, finissant malgré tout en ordre dispersé, après une ouverture de Wall Street en territoire positif après les turbulences provoquées la veille par de mauvais indicateurs.

L'Eurostoxx 50 n'a cédé que 0,05%.

La Bourse de Paris a fini sur un rebond technique, le CAC 40 s'adjugeant 0,24% à 4.117,45 points.

Londres s'est repliée de 0,25%, l'indice FTSE-100 cédant 16,39 points à 6.449,27 points.

A Francfort, l'indice Dax a lâché 0,64% pour terminer à 9.127,91 points, après avoir chuté de près de 1,30% la veille.

L’ambiance est restée morose à la Bourse de Bruxelles, toujours minée par les inquiétudes pour l’économie mondiale. La publication d’indicateurs manufacturiers américains moins bons que prévu avait plombé lundi soir le moral d’opérateurs déjà fragilisé par la situation difficile sur le front des pays émergents.

Mais l’indice Bel 20 a finalement gagné 0,12% à 2.847,75 points sur la séance, porté par la belle progression de l’action KBC. L’institution financière de l’avenue du Port a profité d’un effet sectoriel porté notamment par la banque suisse UBS, qui a annoncé des résultats meilleurs que prévu.

L’action Colruyt (-0,52% à 38,20 euros) est restée par contre sur un trend baissier. L’action avait rétrogradé de 9% en réaction à un avertissement sur résultats et des ajustements d’analystes. Ce mardi, ING et ABN Amro ont modifié à leur tour leur opinion sur l’action.

Wereldhave Belgium a progressé de 0,82% à 85,70 euros. La sicafi a enregistré un bénéfice de 34,8 millions d’euros en 2013, contre 36,5 millions un an plus tôt.

Agenda de ce mercredi 5 février

  • Marchés fermés en Chine

Chine : Indice PMI services HSBC / janvier

Allemagne : 10h Indice PMI Markit services définitif / janvier

Grande-Bretagne : 10h Indice PMI Markit services définitif zone euro / janvier

10h30 Indice PMI Markit services / janvier

Zone euro : 11h Ventes au détail zone euro / décembre

Etats-Unis : 14h15 Enquête emploi ADP / janvier

15h00 Indice ISM services / janvier

  • Entreprises

Grande – Bretagne : GlaxoSmithKline / résultats T4

Suisse : Syngenta / résultats annuels

Etats-Unis :

Merck & Co / résultats T4 (avant Bourse)

Time Warner / résultats T4 (avant Bourse)

Walt Disney / résultats T4 (après Bourse)

Twitter / résultats T4 (après Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés