Wall Street et l'Europe sans direction

Wall Street n'a pas dégagé de tendance mercredi, les investisseurs restant sur la touche dans un contexte de prudence générale à l'avant-veille de l'investiture de Donald Trump comme nouveau président américain. La même prudence était constatée sur les marchés européens qui ont terminé la journée en ordre dispersé.

Wall Street

La Bourse de New York a fini sur une note irrégulière mercredi, coincée entre la bonne tenue des valeurs financières, qui ont repris un peu de terrain après leur chute de la veille, et le repli du compartiment énergétique, plombé par la chute des cours du brut.

Bourses européennes

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé ce mercredi, restant prudentes avant les grands rendez-vous politique et économique de la fin de semaine. L'Eurostoxx 50 a pris 0,27%

A Paris, l'indice CAC 40 a cédé 0,13% (6,29 points) à 4.853,40 points, dans un volume d'échanges modéré de 2,92 milliards d'euros. Le secteur bancaire a fini mal orienté. BNP Paribas a reculé de 1,44% à 59,69 euros, Crédit Agricole de 0,72% à 12,35 euros et Société Générale de 0,68% à 45,52 euros.

L'indice FTSE-100 de la Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,38% à 7.247,61 points, après une légère dépréciation de la Livre. La société de restauration collective Compass a pris 1,68% à 1.449,00 pence, la chaîne d'hôtels InterContinental Hotels 1,93% à 3.757,00 pence, le groupe de produits d'hygiène Reckitt Benckiser 1,00% à 6.840,00 pence et le spécialiste des boissons alcoolisées Diageo 1,38% à 2.161,00 pence.

A la Bourse de Francfort, l'indice Dax a avancé de 0,51%, à 11.599,39 points, et le MDax des valeurs moyennes de 0,69%, à 22.631,05 points. Du côté des valeurs, l'équipementier sportif Adidas (+2,95% à 151,70 euros) et Bayer (+1,54% à 102 euros) ont terminé en haut du Dax. Le groupe de pharmacie et d'agrochimie allemand s'est engagé à créer 3.000 emplois aux Etats-Unis et à maintenir dans le pays l'ensemble du personnel de son rival Monsanto qu'il s'apprête à racheter.

La Bourse de Bruxelles a terminé en légère baisse, l'indice Bel-20 reculant de 0,11%, à 3.584,29 points. Parmi les dix valeurs dans le rouge, le groupe de distribution Colruyt perd 1,38% à 45,42 euros. Le groupe de métallurgie Bekaert a lui gagné 1,17% à 40,37 euros.

Les valeurs à suivre

L'agenda du jeudi 19 janvier

Économie/finance

Zone euro

  • 13h45 Banque centrale européenne: décision sur les taux

Etats-Unis

  • 14h30 Chiffres des mises en chantier/décembre

Entreprises

Pays-Bas

  • 7h00 Ahold Delhaize: trading update 4T et 2016

Etats-Unis

  • Bank of New York Mellon: résultats 4T
  • IBM: résultats 4T (après Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés