Wall Street fait du surplace

Les marchés ont peiné à se trouver une direction, ce mercredi. Les Bourses européennes ont fini la séance en ordre dispersé, rassurées d'une part par la santé économique de la zone euro, où le PIB a augmenté de 0,4%, mais déçues d’autre part par un indicateur américain.

A Paris, l'indice CAC 40 a reculé de 0,26%, à Francfort, l'indice Dax des valeurs vedettes a cédé 1,05%, tandis que la Bourse de Londres a terminé en hausse, l'indice FTSE-100 gagnant 0,23%.

L'Eurostoxx 50 a lui cédé 0,55%.

Quant au BEL 20, il a reculé de 0,41% à 3.655,54 points.

C'est GDF Suez qui a enregistré la plus forte baisse, perdant 2,49% à 17,80 euros, à la suite de l'annonce de l’arrêt jusqu’au 1er novembre de ses deux réacteurs touchés par des micro-fissures.

Le groupe de distribution Delhaize, qui avait bondi à l'annonce de discussions en vue d'un rapprochement avec le Néerlandais Ahold, a perdu 2,07% à 82,26 euros.

La principale hausse a été enregistrée par le groupe de métallurgie Bekaert (+4,23% à 27,09 euros), après des résultats trimestriels encourageants.

 

WALL STREET

Les principaux indices de Wall Street ont clôturé la séance de ce mercredi sans grand changement par rapport à la clôture de la veille. Le Dow Jones Industrial Average a perdu 7.54 points, soit 0,04%, pour clôturer à 18.060,69 points. L’indice élargi S&P 500 est resté quasi stable: il a reculé de 0.65 points, soit 0.03 percent, pour finir à 2.098,47 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, a lui gagné 5,5 points, ou 0,11%, à 4.981,69 points.

Wall Street a ainsi poursuivi en ordre dispersé un début de semaine terne, malgré un chiffre attendu sur la consommation, qui indique une stagnation décevante des ventes de détail en avril, mais n'a finalement guère influencé le marché.

Les valeurs du secteur des transports ont toutefois nettement baissé, son indice sectoriel perdant plus de 1% au sein du Dow Jones, vraisemblablement à cause de ce chiffre médiocre sur les ventes de détail. Néanmoins, dans l'ensemble, le marché ne s'est pas affolé face à cette déception, qui, pour certains observateurs, présente un aspect rassurant en éloignant la perspective d'un relèvement imminent des taux de la Réserve fédérale (Fed), actuellement presque nuls.

Du côté des valeurs, les titres du chimiste DuPont se sont particulièrement distingués: ils ont perdu 6% à 69,81 dollars, après que la direction l'ait emporté sur l'activiste Nelson Peltz.

Les marchés américains, qui attendent désormais un chiffre sur les prix jeudi et un autre sur la production industrielle vendredi, cherchent à anticiper le calendrier que suivra la banque centrale pour retirer son soutien à l'économie.

 

VALEURS A SUIVRE CE JEUDI 14 MAI

Belgique:

• BHF Kleinwort Benson: trading update premier trimestre, 7 heures

• Connect Group: déclaration intermédiaire premier trimestre, 17 heures 45

• Lotus Bakeries: cotation ex-dividende 12,4 euros bruts

• Montea: résultats premier trimestre, 7 heures

Italie:

• Generali: résultats premier trimestre, 7 heures 30

Espagne:

• Telefonica: résultats premier trimestre

Etats-Unis:

• Applied Materials: résutalts deuxième trimestre 2014/15, après bourse

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés