Publicité
Publicité

Wall Street hésite, mais finit dans le vert

Après avoir ouvert en baisse — après l’annonce par la Chine de mesures de lutte contre l’inflation —, la Bourse de New York a finalement surmonté la nouvelle en repassant dans le vert en début d’après-midi.

Les Bourses européennes ont lâché du lest ce vendredi, dans un marché toujours préoccupé par l'Irlande, mais également inquiet quant à la politique monétaire de Pékin. Ce vendredi était en outre la journée des "trois sorcières", date d'expiration pour contrats et options à terme.

Dans ce contexte, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a perdu 0,61 % à 269,50 points. L'indice Stoxx 600 des valeurs bancaires européennes a enregistré la plus importante contre-performance (-1,68 %), réagissant à la vulnérabilité du système bancaire irlandais. Le secteur des matières premières venait ensuite avec un recul de 1,50 % de son indice de référence.

À Londres, le Footsie a corrigé de 0,62 % à 5.732,83 points. À Amsterdam, l'AEX a relâché 0,49 % à 344,58 points. À Paris, le CAC 40 s'est déprécié de 0,20 % à 3.860,16 points.

À Francfort, le Dax a terminé sur un gain de 0,17 % à 6.843,55 points, un nouveau plus haut annuel. Il reste ainsi à des niveaux records depuis plus de deux ans, avant la chute de la banque américaine Lehman Brothers, et a gagné 1,62% sur la semaine et près de 15% depuis le début de l'année.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a abandonné 0,21 % à 2.665,01 points. Sur les vingt valeurs composant l'indice, 7 actions se sont appréciées, dans un mouvement compris entre 0,72 % (Umicore) et 0,03 % (Bekaert). KBC et Dexia ont mis en fuite 1,61 et 1,38 % à respectivement 30,22 et 3,07 euros.

Hors Bel 20, Keyware a corrigé de 4,60 % à 1,66 euro, en réaction à la publication d'un trading update. A l'inverse, D'Ieteren a bondi de 2,31 % à 430,83 euros. Le marché a salué ses prévisions de résultats, révisées à la hausse, et la proposition de diviser le titre par dix.

WALL STREET

Elle a clôturé en légère hausse, le Nasdaq affichant un gain de 0, 15 % à 2.518,12 points. Dans le même ordre de grandeur, le Dow Jones gagnait 0,20 % à 11.203,55 points. L’indice élargi Standard & Poor’s 500 de son côté avançait de 0, 25 % à 1.199,73 points.

Cette relative tenue est à imputer, en partie, au secteur technologique qui a publié des résultats jugés solides. Dell gagnait ainsi 1,68 % à 13,90 dollars à la clôture, après avoir grimpé de plus de 3 % en séance. Le numéro deux mondial des PC a relevé sa prévision de résultat jeudi et a fait état d’une marge brute trimestrielle de 20 % environ, très supérieure aux attentes.

Le fabricant de semi-conducteurs Marvell Technology gagnait 6,07% à 20,09 dollars après avoir lui aussi relevé sa prévision de résultat. Il entraînait dans son sillage SanDisk qui a pris 3,87% à 39,98 dollars.

General Motors grignotait petitement 0,20% à 34,26 dollars pour sa deuxième séance de cotation. Le constructeur a fait jeudi son retour à Wall Street moins d'un an et demi après son sauvetage par les pouvoirs publics.

 

INDICATEURS À L'AGENDA

  • USA

- Intervention du président de la Fed de Minneapolis, Narayana Kocherlakota, sur le thème: "Politique monétaire, marché du travail et incertitudes" (19h30)

  • UE

- Somme UE/ Ukraine

- Session plénière du Parlement européen à Strasbourg

 

VALEURS A SUIVRE LUNDI

Belgique

- Sapec: Seul les actifs en énergie renouvelable, destinés à être vendus, pèseront sur les comptes. Néanmoins, en l´absence d’éléments extraordinaires, le résultat récurrent pour l´ensemble de l´année 2010 devra être positif.

- Roularta: chiffre d'affaires en hausse de 4,6%. A périmètre constant, cette hausse est de 6,8%. Ce sont les médias audiovisuels (+16%) qui ont tiré la croissance des revenus du groupe au 3e trimestre, grâce aux chaînes de télé commerciales de la Vlaamse Media Maatschappij.

- Floridienne: La société de participations Floridienne a indiqué dans une déclaration intermédiaire sur ses résultats au 30 septembre, que ses résultats 2010 seraient en progression. Pour l’exercice en cours, le groupe s’attend à un "résultat 2010 en forte croissance", a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse. Le groupe table sur des volumes, un chiffre d’affaires et un résultat en hausse malgré des coûts importants liés à son développement dans le secteur de l’énergie solaire.

- Spadel: Le chiffre d’affaires net du groupe a régressé de 1,6% au troisième trimestre 2010, en raison d'un recul des volumes vendus. Son résultat d'exploitation cumulé affiche un recul de 11%, en raison d'investissements industriels et commerciaux, et d'une hausse des coûts d’approvisionnement en matière PET. Pour l'année entière, Spadel table sur un résultat opérationnel récurrent inférieur à celui de 2009.

- Atenor: ses résultats annuels devraient être "proches de l’équilibre (par rapport à 2009 ndlr), voire légèrement négatifs". Le groupe annonce l'acquisition d'un immeuble de 17.000 m² au coin de la rue Belliard et de Trèves.

- Epiq: offre de rachat par Elex à 1,75 euro par action. L’offre court jusqu’au 3 décembre.

- Warehouses Estates Belgium: augmentation de capital avec droit de préférence. L’offre court jusqu’au 1er décembre.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés