Wall Street marque une pause

Bruxelles (L'Echo) - Séance euphorique à la Bourse de Bruxelles ce lundi où le Bel 20 a, une fois de plus, clôturé sur un joli gain alors que l'ensemble des marchés européens trébuchait sur des prises de bénéfices. Après avoir bondi de près de 30% au terme de quatre semaines de hausse quasi ininterrompue, la Bourse de Bruxelles a encore grimpé de 1,85% à 2.294,44 points au terme d'une séance pourtant pauvre tant sur le plan des statistiques que sur les résultats d'entreprises.

La forte hausse de l'indice vedette a surtout été dopée par le compartiment financier. Bénéficiant de solides relèvements d'objectifs de cours de la part de certains analystes, KBC, qui poursuit son ascension après avoir déjà bondi de plus de 43% depuis début août, s'est avéré le principal soutien à l'indice bruxellois. L'assureur Fortis (+2,97% à 3,12 euros) et le bancassureur Dexia (+5,64% à 6,41 euros) ont également bien progressé.

Au sein de l'indice bruxellois, seules 6 valeurs sur 20 s'affichaient toujours en rouge à la fermeture des échanges. Umicore a perdu 1,49% à 18,50 alors que plusieurs analystes ont revu à la baisse leurs recommandations sur le titre en se basant sur les perspectives faibles du groupe pour 2009.

En dehors du Bel 20, Deceuninck et Sioen, deux valeurs cotées sur le marché continu, se sont littéralement envolées, sans raison apparente. La première a décollé de 33,04% à 2,98 euros et la seconde de 23,26% à 4,77 euros.