Wall Street mise sur l'emploi

Jin Lee/Bloomberg ©Bloomberg

La Bourse de New York a enregistré une nouvelle hausse, jeudi, ce qui permet au Dow Jones d’afficher désormais cinq progressions d’affilée.

Les propos satisfaisants pour les marchés du président de la Banque centrale européenne (BCE) et l'orientation positive de Wall Street ont permis aux indices européens de clôturer sur une note positive.

Jeudi, la BCE a décidé comme prévu de laisser inchangé son taux directeur à l'issue de sa réunion mensuelle, mais l'option d'une baisse a été évoquée, a souligné M. Draghi au cours de sa conférence de presse. "Oui, nous avons discuté de la possibilité de le faire. Mais le consensus qui a prévalu a été de laisser les taux inchangés", a-t-il dit. Mario Draghi, président de la BCE, "a caressé le marché dans le sens du poil", a résumé Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez Global Equities " car il a laissé notamment entendre que la BCE serait prête à baisser son taux directeur en cas de besoin ". La BCE a par ailleurs révisé à la baisse ses perspectives de croissance en 2013. Les marchés ont  salué la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage et le relèvement de la note du Portugal.

La Bourse de Paris a gagné 0,53%, Francfort a fini la séance en hausse de 0,26%, Londres 0,18% et Amsterdam 0,15%.

Parmi les valeurs en vue, Aggreko, le leader mondial dans la location de matériel de production d'énergie et de contrôle de température s’est envolé de 11%. L’entreprise a indiqué prévoir une " croissance à deux chiffres " de son chiffre d’affaires sur ces cinq prochaines années.

L’assureur britannique Aviva a cédé 13%, après avoir annoncé une baisse de son dividende et une perte pour l’exercice 2012. Aviva va réduire de 27% le dividende versé au titre de l'année 2012, à 19 pence, afin de se désendetter. Le groupe a ajouté que les dirigeants n'auront pas droit à un bonus au titre de l'année 2012. Ils ne percevront pas également d'augmentation de salaire pour l’exercice en cours.

En Bourse de Bruxelles, alors que l’on attendait l’action Delhaize en forte baisse, elle aura finalement clôturé la séance sur une note franchement positive (+4,38% à 38,35 euros). Les analystes d’Exane ou encore de BofAML, pour ne citer qu’eux, anticipaient une nette baisse sur Euronext Bruxelles. Et pour cause, le groupe de distribution avait annoncé ce jeudi avant l’ouverture qu’il taillait dans son dividende, là où les analystes envisageaient un coupon stable. Celui-ci est fixé à 1,40 euros pour 2012 contre 1,76 euros pour l’exercice 2011. C’est la première fois en 10 ans que Delhaize décide de mettre ses actionnaires au régime. Motif invoqué: la préservation de la santé financière de l’entreprise. Cette raison a visiblement plu aux marchés. Autre motif de satisfaction: la réduction de la dette nette du groupe qui permet d’éloigner les craintes d’une dégradation du rating de Delhaize. Après avoir perdu 4,5% en début de matinée, l’action  s’est envolée de plus de 7% en séance pour finalement clôturer franchement dans le vert.

A l’autre bout de l’indice, Belgacom a décroché de près de 2%. L’opérateur télécom qui, la semaine dernière, n’a pas donné de prévisions pour son dividende 2013, a décroché de 1,8%. Le courtier Berenberg a réduit son avis sur la valeur à " vendre " contre " conserver ".

Autre valeur du Bel 20 en vue, UCB a lâché 0,2%. Le groupe pharmaceutique a annoncé l’émission d’obligations d’une durée de sept ans pour un montant maximal de 250 millions d’euros. Par ailleurs, la Banque Degroof a relevé son objectif de cours à 50 euros contre 45 euros. L’avis " conserver " est confirmé.

Hors Bel 20, l’action du groupe d’imageries Agfa-Gevaert est retombée de 1,3% sur des prises de bénéfice. L’action avait pris jusqu’à 9% en séance mercredi en réaction à l’annonce de ses résultats annuels.

 

Wall Street

La Bourse de New York a enregistré une nouvelle hausse, jeudi, ce qui permet au Dow Jones d’afficher désormais cinq progressions d’affilée, avec au passage un record historique atteint mardi puis battu lors des deux séances suivantes.

Pour l’indice vedette de Wall Street, le record à battre se situe donc désormais à 14.329,49 points, après le gain de 0,23% enregistré jeudi. Le Nasdaq a quant à lui grimpé de 0,3%.

Les investisseurs ont bien accueilli le nombre des demandes d’allocations de chômage de la semaine écoulée, qui est tombé à 340.000 unités alors que les économistes avaient tablé sur 355.000 demandes. Après les chiffres meilleurs que prévu publiés la veille par le cabinet ADP sur l’emploi dans le secteur privé, les investisseurs y ont vu un nouveau signe que les statistiques officielles du département du Travail, attendues ce vendredi, seraient favorables, ce qui favorise les achats d’actions. Les analystes tablent sur la création de 165.000 postes de travail en février. Verdict ce vendredi à 14h30.

Côté entreprises, Boeing a gagné 2,49% à 81,05 dollars grâce à l’annonce de nouvelles commandes.

 

Agenda : vendredi 8 mars

Économie/finances

Zone euro

-        Balance des paiements au quatrième trimestre 2012, première publication (11h)

 

-        Réunion des ministres européens de la Justice concernant la protection de l'euro contre la contrefaçon (10h)

Irlande

-        Conférence de presse et discours (12h) de Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international

Allemagne

-        Production industrielle en janvier (12h)

France

-        Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie et les services (8h30)

 

-        Situation mensuelle budgétaire de l'État à fin janvier (8h45)

États-Unis

-        Chiffres du chômage et de l'emploi février (14h30)

 

-        Rapport mensuel du département américain de l'Agriculture sur l'offre et la demande mondiale de céréales et oléagineux (18h)

Japon

-        Produit intérieur brut au quatrième trimestre 2012, révisé

 

-        Comptes courants de janvier

Entreprises

Belgique

-        I.R.I.S. : offre d’acquisition lancée par Canon Europe à concurrence de 44,50 euros par action, jusqu’au 20 mars 

 

-        Duvel Moortgat : offre d’acquisition lancée par Fibemi et Hop!nvest à concurrence de 95 euros par action, jusqu’au 12 mars à 16h 

 

-        Galapagos : résultats annuels 2012 (7h30) 

 

-        Atenor : résultats annuels 2012 (17h45) 

Pays-Bas

-        Fugro : résultats annuels 2012 (avant Bourse) 

 

Valeurs à suivre vendredi

-        Galapagos : résultats annuels 2012 publiés avant Bourse

 

-        Fugro : résultats annuels 2012 publiés avant Bourse

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés