Wall Street poursuit son rebond, l'Europe se cherche

Wall Street a monté lundi, continuant un rebond entamé quelques séances plus tôt après un mouvement d'affolement face aux incertitudes politiques aux Etats-Unis. En Europe, les Bourses ont terminé en ordre dispersé en attendant la Fed, mercredi et l'Opep jeudi.

Wall Street

En l'absence d'élément saillant dans l'actualité économique et de celle du président Trump en tournée à l'international, la Bourse de New York a repris des couleurs après son bref coup de mou de la semaine précédente. Le Dow Jones a commencé la semaine sur un rebond de 0,43% proche des 20.900 points. Le S&P 500 a évolué dans les mêmes proportions. Quant au Nasdaq, il s'est adjugé 0,82 à 6.133,62 points, grâce notamment aux gains des valeurs technologiques revigorées par les aux milliards de dollars de contrats signés ce dimanche en Arabie saoudite.

Bourses européennes

Les Bourses européennes ont terminé lundi en ordre dispersé dans des marges étroites, en l'absence d'une actualité saillante et dans l'attente du compte-rendu de la Fed et du sommet de l'Opep. On saura jeudi si l'Organisation des pays exportateurs de pétrole prolonge ses actuels quotas de production. L'Eurostoxx 50 a abandonné 0,29%.

A la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 a terminé à l'équilibre (-0,03%), cédant 1,52 point à à 5.322,88 points, dans un volume d'échanges limité de 2,9 milliards d'euros. LafargeHolcim (+6,35% à 52,92 euros) a pris la tête du CAC 40 après l'annonce de la nomination de Jan Jenisch, directeur général du suisse Sika, aux commandes du géant des matériaux de construction.

La Bourse de Londres a gagné 0,34%, portée par la hausse de valeurs exportatrices grâce à la baisse de la livre. L'indice FTSE-100 a pris 25,63 points à 7.496,34 points, évoluant toujours non loin des sommets historiques touchés en début de semaine dernière. Le spécialiste du luxe Burberry a pris 2,45% à 1.756,00 pence, le fabricant de tabac Imperial Brands 0,82% à 3.700,00 pence, le groupe de cliniques privées Mediclinic 1,20% à 887,00 pence et le producteur de boissons alcoolisés Diageo 0,61% à 2.306,00 pence.

A la Bourse de Francfort, l'indice Dax a cédé 0,15%, à 12.619,46 points, les investisseurs ayant été refroidis par une nouvelle hausse de l'euro face au dollar. L'indice MDax a également baissé, de 0,23%, à 24.968,47 points.
 
L'indice Bel-20 de la Bourse de Bruxelles a perdu 1,36%, à 3.895,83 points. Le groupe pharmaceutique UCB a tiré l'indice vers le bas, en dégringolant de 18,04% à 62,77 EUR, après l'annonce d'un possible retard dans l'autorisation d'un nouveau médicament par les autorités américaines. Parmi les neuf valeurs dans le vert, le groupe de télécoms Proximus a progressé de 2,45% à 31,97 euros.

Les valeurs à suivre

→ L'agenda du mardi 23 mai

Economie/Finance

Allemagne

  • 08h00 PIB détaillé / T1
  • 10h00 Indice Ifo du climat des affaires / mai

France

  • 08h15 Enquêtes de conjoncture de l'Insee / mai

Royaume-Uni

  • 10h30 Situation budgétaire / avril

États-Unis

  • 16h00 Ventes de logements neufs / avril
  • Présentation du projet de budget 2018

Entreprises

Belgique

    France

  • Compagnie des Alpes / résultats du S1 (avant Bourse)
  • Assemblée générale de BNP Paribas, Arkema, Rexel, Eramet, Nokia, Natixis, Valeo et Société Générale

France

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés