Wall Street ravie par l'abandon de Summers

Les indices européens et américains ont terminé en hausse lundi, au lendemain du retrait de la candidature à la présidence de la Réserve fédérale des Etats-Unis de Lawrence Summers. A Bruxelles, le Bel 20 a grimpé de 0,96%.

Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, tandis que Wall Street était aussi en nette progression, au lendemain du retrait de la candidature à la présidence de la Réserve fédérale des Etats-Unis de Lawrence Summers, synonyme d'absence de changement de cap dans la politique monétaire de l'institut d'émission.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,92% à 4.152,22 points. Le Footsie britannique a gagné 0,59% et le Dax allemand a pris 1,22%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,96%.

A Bruxelles, le Bel 20 a grimpé de 0,96% à 2.822 points. UCB a progressé de 3,44% à 45,05 euros.

A New York, le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,77% à 15.494 points, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,57% à 1.697,60 points et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a abandonné 0,12%  à 3.717,84 points.

Le Nasdaq a payé le prix du repli d'Apple (-3,2%) et qui enregistré désormais une baisse de plus de 10% sur les cinq dernières séances, les investisseurs sanctionnant des annonces décevantes en terme de nouveaux produits.

A L'AGENDA CE MARDI

Europe

- Immatriculations automobiles en Europe en juillet-août

- Publication de la balance des paiements de la zone euro en juillet (10h)

Allemagne

- Indice ZEW du sentiment des investisseurs en septembre, 11h

Etats-Unis

- Réunion du FOMC de la Réserve fédérale (1ère journée)

- Prix à la consommation en août, 14h30

- Flux de capitaux investis à long terme juillet (15h)

- Indice immobilier NAHB/septembre, 16h

Espagne

- Emission obligataire

VALEURS A SUIVRE CE MARDI

Rosier: offre de reprise par Borealis au prix de 203,38 euros par action. Jusqu’au 4 octobre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect