Wall Street reste indécise, l'Europe avance

Wall Street a fini sans tendance mercredi une séance tranquille à l'image de marchés mondiaux peu affectés par l'actualité majeure du jour, le lancement officiel du Brexit. En Europe, le vert a dominé les échanges, sauf à Milan et à Madrid.

Wall Street

La Bourse de New York a évolué sans véritable tendance ce mercredi, l'actualité étant essentiellement marquée par le lancement officiel du Brexit. Le Dow Jones, plombé par les valeurs financière, est repassé sous les 20.700 points, perdant 0,17%. Le S&P500 et le Nasdaq ont pris le chemin inverse, s’adjugeant respectivement 0,10% à 2.360,94 points et 0,38à moins de trois unités des 5.900 points.

En Europe

Les Bourses européennes ont clôturé en hausse mercredi, à l'exception de modestes replis à Milan et Madrid, les investisseurs ayant largement anticipé le lancement officiel de la sortie de l'Union Européenne par le gouvernement britannique. L'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,25%.

A Paris, l'indice CAC 40 a engrangé 0,45%, à 5.069,04 points, après être grimpé en séance jusqu'à 5.073,23 points, niveau plus atteint depuis 20 mois. "En prenant en compte les dividendes réinvestis, le CAC 40 rejoint même ses niveaux les plus haut historiques", a noté Guillaume Garabédian, de Meeschaert Gestion Privée. Engie a grimpé de 2,95% à 13,10 euros, bénéficiant d'un relèvement de recommandation à "surpondérer", contre "neutre" auparavant, par JPMorgan. Vallourec (+5,01% à 5,95 euros) a été dopé par les prévisions d'une demande mondiale en équipement de puits de pétrole en forte hausse, selon son principal concurrent, Tenaris.

A Londres, l'indice FTSE a gagné 0,41%, à à 7.373,72 points. Malgré l'échec de la fusion avec Deutsche Börse, auquel la Commission européenne s'est opposée, le London Stock Exchange a pris 2,71% à 3.106,00 pence, grâce à l'annonce d'un plan de rachat d'actions de 200 millions de livres destiné à consoler ses actionnaires. Le groupe de conseil en investissements 3i Group a bondi (+5,71% à 740,50 pence), dynamisé par un commentaire positif des analystes de Morgan Stanley.

A Francfort, l'indice DAX a pris 0,44% à 12.203,00 points. Deutsche Bank (+1,32% à 16,17 euros) a profité du relèvement par l'agence de notation Standard and Poor's de son appréciation sur la solvabilité de l'institut et d'autres banques allemandes. Commerzbank n'en a en revanche tiré aucun avantage (-1,73% à 8,65 euros). Volkswagen (-0,15% à 137,05 euros) va rappeler 572.000 Audi en Chine pour des toits ouvrants potentiellement défectueux. Daimler va lui aussi devoir renvoyer aux ateliers près de 400.000 Mercedes-Benz dans ce pays, mais a annoncé accélérer son développement dans la voiture électrique, ce que le marché a vu d'un bon oeil (+1,02% à 72,36 euros).

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a engrangé 0,50%, à 3.787,54 points, la banque KBC subissant la plus forte baisse (-0,97% à 62,51 euros).

Les valeurs à suivre

→ L'agenda du jeudi 30 mars

Economie/Finance

Zone euro

  • 11h Indices du climat des affaires et du sentiment économique/mars

Allemagne

  • 14h Inflation/mars

Etats-Unis

  • 14h30 PIB définitif/T4
  • 14h30 Inscriptions au chômage/semaine au 25 mars

Entreprises

    Belgique

Belgique

  • Exmar: résultats définitifs 2016
  • Vranken-Pommery: résultats 2016

Publication du rapport annuel 2016 de:

France

  • Lanson BCC: résultats annuels 2016 (après Bourse)
  • Vranken Pommery: résultats annuels 2016

Suède

  • H&M: résultats 1T

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés