Wall Street termine le trimestre sur les rotules

La Bourse de New York a terminé le mois de mars sur une légère baisse, achevant sans émoi le trimestre. En Europe, les marchés ont continué sur leur lancée et ont à nouveau engrangé des points.

Wall Street

Les marchés US ont légèrement baissé vendredi à l'issue de la dernière séance du trimestre, marquant peu d'animation malgré une actualité chargée en indicateurs économiques: le Dow Jones a cédé 0,31% et le Nasdaq 0,04%.

En Europe

La plupart des Bourses européennes ont continué de profiter de l'élan porteur des derniers jours vendredi, certaines places s'approchant de leurs niveaux record. L'Eurostoxx 50 a gagné 0,56%.

A Paris, l'indice CAC 40 a pris 0,65% à 5.122,51 points, décrochant un nouveau plus haut annuel. Remy Cointreau a bénéficié d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Goldman Sachs (+3,26% à 91,77 euros).ArcelorMittal a fini en queue du CAC 40 (-1,17% à 7,89 euros). Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a indiqué jeudi que Donald Trump allait signer vendredi deux décrets visant à désigner les causes et les responsables du déficit américain "pays par pays, produit par produit". Il a également affirmé, selon l'agence Bloomberg News, que des sidérurgistes d'Autriche, de Belgique, de France, d'Allemagne, d'Italie, du Japon, de Corée du Sud et de Taïwan pratiquaient du dumping sur leurs importations de produits sidérurgiques.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a dépassé pour la première fois depuis avril 2015 le seuil des 12.300 points pour terminer à 12.312,87 points (+0,46%). Les valeurs énergétiques ont eu le vent en poupe, avec un bond de 2,98% à 15,54 euros pour RWE et de 2,04% à 7,45 euros pour son concurrent EON. Deux jours après l'annonce officielle de l'échec de sa fusion avec l'opérateur boursier britannique LSE, un dénouement ayant visiblement soulagé les investisseurs, Deutsche Börse a encore avancé de 0,63% à 85,91 euros. Les plus fortes baisses ont été celles de la banque Commerzbank (-0,69% à 8,48 euros) et de l'équipementier automobile Continental (-0,39% à 205,50 euros).

A contre-courant, l'indice FTSE-100 de Bourse de Londres a cédé 0,63% à 7.322,92 points, plombé par les minières.Le marché a surtout retenu "la faiblesse des cours du cuivre et du minerai de fer", selon Michael Hewson, un analyste de CMC Markets, ce qui a pesé sur Anglo American (-3,41% à 1.219,50 pence), Antofagasta (-0,65% à 834,50 pence), BHP Billiton (-2,87% à 1.234,00 pence) et Rio Tinto (-2,45% à 3.209,50 pence).

L'indice Bel-20 de la Bourse de Bruxelles a pris 0,57% à 3.817,02 points. Engie (ex GDF Suez) a bondi de 2,15% à 13,28 euros. Le fabricant de produits d'hygiène Ontex a stagné à 30,10 euros. Le groupe belge de métallurgie Bekaert a enregistré la plus mauvaise performance de l'indice (-0,29% à 45,87 euros).

Les valeurs à suivre

→ L'agenda du samedi 1er avril

Economie/finance

Chine

  • Indice PMI Markit manufacturier définitif/mars

→ L'agenda du lundi 3 avril

Economie/finance

Japon

  • Enquête de conjoncture Tankan/T1
  • Indice PMI Markit manufacturier définitif/mars

Allemagne

  • 9h55 Indice PMI Markit manufacturier définitif/mars

Royaume-Uni

  • 10h Indice PMI Markit manufacturier définitif/mars

Zone euro

  • 11h Prix à la production/fév.
  • 11h Taux de chômage/fév.

Etats-Unis

  • 16h Indice ISM manufacturier/mars
  • 16h Dépenses de construction/février
  • Ventes automobiles/mars

Entreprises

Belgique

France

  • Maurel et Prom: résultats annuels 2016 (avant Bourse)
  • Voltalia: résultats annuels 2016 (après Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés