Belfius Insurance vise la simplicité

Belfius Insurance compte accélérer sa digitalisation. ©rv

Renforcé, Belfius Insurance se tourne vers l'avenir, qui passera par une meilleure gestion des coûts et la refonte de sa plateforme IT. L'enseigne entend aussi accélérer sa digitalisation.

Belfius Insurance, filiale assurance de Belfius, sort de l'ombre dans laquelle elle était plongée du temps de Dexia. Aujourd'hui, son CEO Eric Kleijnen fait état d'un résultat net en progression constante depuis 2012 pour s'afficher l'an dernier à 2.017 millions d'euros; et ce malgré un impact de la grêle de la Pentecôte de 18,5 millions d'euros.

Ce résultat contribue à hauteur de 47% aux résultats du groupe. "Cette contribution forte permet à la banque de poursuivre son derisking et c'est surtout la preuve que, dans un marché difficile, le modèle de bancassurance a des avantages", explique Eric Kleijnen. Il rappelle qu'en période de taux bas où la banque voit ses marges de transformation se tasser, l'assureur offre une stabilité et un dynamisme de revenus.

En route vers le digital

Belfius Insurance se tourne désormais vers demain, qui passera notamment par une amélioration de son cost/income ratio situé actuellement à 46,3%. "Notre objectif est d'atteindre les 40%. On espère ainsi gagner annuellement 1 à 1,5 point pendant les 4 prochaines années", affirme le CEO.

Pour ce faire, l'assureur entend arrêter des activités qui n'ont plus de sens dans le portefeuille. "Nous avons encore des produits d'il y a 20-25 ans qui représentent quelque 20% de l'encaissement et qui ne sont plus ni demandés, ni vendus", explique Eric Kleijnen.

L'assureur entend aussi abandonner ce vieil adage de l'âge d'or comme quoi un assureur sait et peut tout faire. "Je suis persuadé que la sous-traitance va se développer dans le secteur. C'est peut-être une moins bonne nouvelle macroéconomique pour l'emploi", ajoute-t-il.

Dernier axe: la simplification des modèles opérationnels. Plus de 30 millions d'euros vont ainsi être investis dans la transformation de la plateforme IT de l'enseigne. Une opération qui devrait également permet à Belfius Insurance de faire sa véritable entrée dans le monde digital. "Nous sommes convaincus qu'il faudra à l'avenir combiner une présence physique avec une offre digitale performante", insiste Michel Luttgens, responsable du pôle "retail et commercial" de l'assureur. Il l'affirme, l'objectif de Belfius Insurance n'est pas de devenir un acteur 100% direct. Ce rôle, il le joue déjà avec Corona. Mais le digital, ajoute-t-il, va bien au-delà des apps et de l'online. Il vise une interaction renforcée avec le client.

Certes, comme les autres acteurs, Belfius Insurance reconnaît les efforts à fournir sans trop savoir où aller. L'enseigne s'est ainsi adjoint les conseils et l'expertise de Google dans sa réflexion vers la digitalisation accrue des process.

"Tout le monde se cherche en la matière, d'où notre collaboration avec Google. Mais je pense que la transformation de notre plateforme IT jouera chez nous un effet accélérateur", conclut Eric Kleijnen.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content