La BEI envoie une équipe à Bruxelles

La décision n'a pas encore été formellement prise, mais la direction de la BEI est d'accord sur le principe: la Banque européenne d'investissement va ouvrir un bureau opérationnel en Belgique, apprend-on auprès de deux sources proches de la banque. "Le principe est acquis, l'idée est qu'au moins un expert soit dépêché à Bruxelles pour le 1er avril", indique l'une d'elles. Basée à Luxembourg, la BEI a déjà un bureau de représentation auprès des institutions européennes à Bruxelles. Il s'agirait ici de le compléter d'une petite équipe opérationnelle (un à deux experts) dédiée aux activités de la banque en Belgique. "Cela peut être utile d'avoir des gens qui connaissent les arcanes belges: pour financer l'enseignement en Belgique, par exemple, il faut des gens qui maîtrisent la complexité institutionnelle du pays", remarque notre seconde source.

Compensation

À l'origine de cette décision, il y a la frustration des pays du Benelux: ils partagent avec la France et le Royaume-Uni le portefeuille "Europe occidentale" de la BEI. Or les deux grands pays obtiennent des résultats nettement meilleurs que la Belgique ou les Pays-Bas. Bruxelles et Amsterdam ont donc demandé la création d'une unité "Benelux" dans le cadre de la restructuration de la BEI. Requête refusée. La demande de bureaux opérationnels vient en somme comme une compensation: les Pays-Bas en ont obtenu un à La Haye, "la Belgique avait dès lors toute la légitimité d'en demander un également", indique l'une de nos sources. Sous le gouvernement Di Rupo, le ministre des Finances Koen Geens (CD&V) avait obtenu un accord de principe de la part de la BEI. Son successeur, Joan Van Overtveldt (N-VA), a repris la demande à son compte, et le principe est à présent acquis. F.R.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content