Un immeuble de bureaux recyclé en kots à l'ULB

©Archipl - Upgrade Estate

Les travaux ont démarré. 200 étudiants s'installeront début 2016 en face du Campus de la Plaine dans un immeuble de bureaux recyclé en kots. En fait ce n'est pas l'ULB, ni la VUB, qui est à la manoeuvre dans cette opération. L'investissement est réalisé par une société gantoise, Upgrade Estate, qui n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle a déjà mis sur le marché un portefeuille de quelque 1.000 kots d'étudiants à Gand, à Bruges et à Courtrai.

"Aborder le problème des kots"

C'est la première fois qu'Upgrade Estate investit à Bruxelles, dit son fondateur, le Gantois Koenraad Belsack, "mais nous avons l'intention de mettre encore 500 logements pour étudiants sur le marché bruxellois. Nous avons aussi des projets à Mons et à Anvers".

Les 215 kots qu'Upgrade Estate mettra sur le marché au Campus de la Plaine début 2016 représentent un investissement de 34 millions €, en ce compris l'achat du bâtiment, un immeuble de bureaux de 10.000 m² qui était dans le portefeuille de la sicafi Befimmo et qui a abrité de grands noms comme Western Union ou Levi's. L'immeuble était obsolète mais aussi recyclable, ce qui n'est pas toujours le cas.

La commune d'Ixelles a appuyé le projet de l'investisseur gantois. Elle entend ainsi, a dit Nathalie Gilson, échevine de l'Urbanisme, "émettre le signal qu'il faut aborder en profondeur le problème du besoin en kots abordables et de qualité". La VUB et l'ULB sont d'ailleurs impliquées dans le projet, non financièrement mais en étant associées au département de location d'Upgrade Estate, qui propose "des formules créatives pour aider les étudiants à trouver un kot abordable et de qualité". Les services sociaux des deux universités interviennent dans la location et la gestion d'une partie des logements.

Modèle original

Les kots du complexe, baptisé BRU Upkot, seront meublés et équipés de leurs sanitaires. Les locataires auront accès à des cuisines communes et à des espaces de détente, dont un fitness. Le complexe comprend aussi 33 studios et 2 appartements pour chargés de cours invités. Le parking permet de garer 178 vélos et 48 voitures. Le gestionnaire du complexe logera sur place (appartement 3 chambres avec jardin et bureau séparé).

Upgrade Estate fonctionne selon un modèle financier original. La société gantoise achète les sites, finance les projets, en garde une partie en portefeuille et commercialise le reste auprès d'investisseurs particuliers. La mise de départ est de 125.000 € (+ TVA). Le loyer demandé pour les logements de BRU Upkot est de 395 € par mois. J.Bl.

Publicité
Publicité

Echo Connect