chronique

La Belgique doit prendre l'exemple d'Israël

Conseiller media Europe Israël Press Association (EIPA)

Il est grand temps pour la Belgique de se réveiller, de penser autrement en termes de sécurité et de se baser sur l'expérience unique d'Israël en la matière.

Il y a quelques mois, j’accompagnais un journaliste lors d’un voyage de presse en Israël. Une fois arrivé à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, le journaliste a été longuement interrogé au contrôle des passeports sur les motifs de sa visite, sur des voyages précédents dans des pays arabes… Bref, il a été retenu pendant une heure — le temps pour les autorités de contrôler les données — avant de pouvoir récupérer son passeport et de poursuivre son séjour.

À l’époque, ce contrôle l’avait passablement énervé car il le trouvait intrusif. Mais aujourd’hui, après le carnage à l’aéroport de Bruxelles il dit beaucoup mieux comprendre les strictes mesures de sécurité prises à Tel Aviv qu’il critiquait à l’époque. Beaucoup de gens qui prennent régulièrement l’avion ont la même réaction…

Aujourd’hui, beaucoup de voix s’élèvent pour réclamer à Bruxelles des mesures de sécurité similaires à celles mises en place depuis de nombreuses années à l’aéroport Ben Gourion.

Il est grand temps pour la Belgique - autorités et population ensemble - de se réveiller, de penser autrement en termes de sécurité et de se baser sur l'expérience unique d'Israël en la matière.

Il est grand temps que la Belgique, au-delà des déclarations de circonstance sur le "vivre ensemble" et la "nécessité de continuer à vivre normalement" prenne des mesures drastiques. Car "vivre normalement" c’est vaquer à ses occupations professionnelles et privées quotidiennes mais c’est avant tout être en droit de bénéficier de la sécurité et de se sentir protégé par les autorités. Il n’est pas normal d’exiger de payer des impôts et autres taxes fédérales, régionales et locales aux citoyens sans leur assurer le droit à une sécurité optimale.

Il est grand temps pour la Belgique – autorités et population ensemble – de se réveiller, de penser autrement en termes de sécurité et de se baser sur l’expérience unique d’Israël en la matière.

Mais les autorités européennes en général semblent réticentes à appliquer le "profiling" suggéré par les experts israéliens en matière de lutte anti-terroriste et de sécurité aéroportuaire. Elles ne veulent pas faire les choix nécessaires et urgents pour assurer la sécurité des citoyens et elles ont même semble-t-il ignoré les avertissements des services de renseignement concernant l’imminence d’une menace terroriste.

"Les droits de l’homme commencent chez soi en faisant tout ce qui est possible pour protéger la vie des citoyens avant les droits des personnes qui viennent les tuer. Les vies humaines l’emportent sur les droits de l’homme", écrit Barry Shaw, Senior Associate au réputé Institute for National Security Studies (INSS) de Tel Aviv.

Selon les experts de l’International Institute for Counter-Terrorism (ICT) d’Herzliya, les Etats européens doivent assurer le financement nécessaire à une lutte effective contre le terrorisme.

Conception différente

©AFP

Ely Karmon, directeur de recherches à l’ICT et expert du contre-terrorisme, souligne que la conception israélienne de la sécurité des aéroports est complètement différente. "Nous sommes beaucoup mieux préparés à la menace. Il y a des contrôles très pointus avant l’enregistrement des bagages avec de nombreux officiers de sécurité en civil chargés d’examiner soigneusement le profil de chaque passager. En Europe, c’est interdit. Compte tenu du nouveau contexte, la population doit être prête à accepter ces contrôles. Depuis les attentats de 2004 et 2005 à Madrid et Londres, l’Espagne et la Grande-Bretagne ont modifié leurs propres systèmes. Ailleurs, les leçons n’ont pas été tirées…"

"On s’intéresse de plus en plus à notre approche de la protection des aéroports qui a été positive", souligne Ely Karmon.

L’Europe doit se réveiller et se préparer à une lutte de dix ou quinze ans contre le terrorisme. Une "troisième guerre mondiale" qu’elle est en train de perdre à moins de prendre l’exemple d’Israël….

Par Yossi Lempkowicz, Senior Media Adviser Europe Israel Press Association (EIPA)

Lire également

Messages sponsorisés