L'impôt silencieux sur nos dépôts bancaires

Puisque la protection contre l'inflation est justement destinée à protéger l'intégrité du capital, le taux d'impôt qui frappe cette composante du taux d'intérêt devrait être nul, et non pas de 15%.