Publicité

L'ONU au chevet de la Belgique

Wim Van de Velden - De Tijd ©Sofie Van Hoof

La raison pour laquelle Elio Di Rupo a fusillé la proposition de compromis de Bart De Wever, avant même que le PS n’ait pu l’étudier, est simple: il était impensable que De Wever ne réussisse là où Di Rupo avait échoué. Un nouveau scrutin paraît plus que jamais inéluctable. Car comment Di Rupo et De Wever peuvent-ils, après s’être ainsi étripés, encore parvenir à un accord?

par Wim Van de Velden, journaliste au Tijd

Même l’alternative - qui n’en a sans doute jamais été une - consistant à entamer des discussions avec le MR est tombée à l’eau. Les libéraux francophones ont claqué la porte avec la même virulence que le PS, le cdH et Ecolo. Le front du refus francophone est reconstitué dans toute sa splendeur. La stratégie francophone se résume manifestement à tout mettre en œuvre pour décrocher le wagon N-VA.

Reste qu’en face, on trouve aussi un front flamand. Car tous les partis flamands estiment que l’on peut poursuivre la négociation sur base de la note De Wever. Et aucun parti flamand ne voudra se faire hara-kiri en entrant dans une coalition sans la N-VA. L’impasse politique est désormais complète. On se prendrait même à avoir pitié du roi Albert. Que peut-il à présent trouver pour éviter le clash communautaire? Même son expérimenté chef de cabinet, Jacques van Ypersele de Strihou, doit commencer à s’arracher les cheveux.

Toutefois, après les échecs successifs de Di Rupo et De Wever, une opportunité se présente peut-être de dédramatiser les choses. Tous les partis affirment qu’il faut poursuivre la négociation. Et la note De Wever, qui du reste n’a fait que poursuivre sur les bases jetées par Di Rupo, a beau avoir été rejetée, elle ne pourra plus jamais être effacée. Peut-être est-il temps pour un émissaire des Nations Unies, un conciliateur externe, un homme d’État qui pourrait se placer au-dessus de la logique de la politique belge du "œil pour œil, dent pour dent", de rassembler tous les partis autour de la table et de juger chacune des propositions sur ses mérites propres.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés