Publicité
Publicité
Publicité

Le court terme compte aussi

Pour la zone euro, réduire l'endettement de 92,6% à 60% du PIB représenterait un effort budgétaire de 3.130 milliards d'euros. Certes, l'effort devrait être étalé dans le temps, mais cela ne paraît quand même guère réaliste. Bref, le Roi est nu et il est temps de l'avouer.