Publicité
Publicité

Noter un Etat, est-ce bien sensé?

"Le rating des USA est insignifiant", écrivait Bruno Colmant ("L’Echo" 4/7) expliquant les raisons de l’absence de sens du rating des Etats-Unis. Il rappelait que les notations ont pour objet, en priorité, de donner la perception de la solvabilité d’une entreprise ou d’un État. Et les États d’Europe, s’interroge Jacques Halpérin, est-il pertinent de les noter, dans les circonstances actuelles?