Publicité
Publicité

Un rattachement en douceur de la Wallonie à la France

Non seulement la Wallonie ne devrait pas affronter le scénario infernal du refinancement de la dette à des taux usuraires, mais son déficit se marginaliserait à l'échelle de la France. Et l'impact sur la dette et les besoins de financement de la République serait mineur et tout à fait tolérable.