Publicité
Publicité
carte blanche

Défendre et internationaliser la loi belge contre les fonds vautours

Ce mercredi 12 juillet marque le 2ème anniversaire de la loi belge contre les fonds vautours, un acte pionnier au niveau international. Aujourd'hui, la Belgique n'en a toutefois pas fini avec ces prédateurs de la finance puisque sa loi, pourtant soutenue par l'ONU ainsi que par quatre vingt organisations de la " société civile " et plus d'une soixantaine de personnalités du monde académique, parlementaire, syndical, associatif, est aujourd'hui menacée. NML Capital, un fonds vautour enregistré dans les Iles Caïmans et dirigé par un milliardaire dénommé Paul Singer a en effet introduit un recours devant la Cour Constitutionnelle belge pour la faire annuler, prouvant ainsi l'efficacité de cette réglementation anti-fonds vautours.