Publicité
Publicité
Publicité
carte blanche

Bruxelles n'a pas à envier la politique d'intégration flamande

Certains débats en Flandre ne trouvent pas d’écho en Belgique francophone. C’est le cas du débat sur la réforme de l’agence Flamande pour l’intégration des primo-arrivants. Celle-ci a décidé l’été dernier de licencier 170 employés. Cette crise qui dure depuis près de 8 mois à fait couler beaucoup d’encre dans le nord du Pays. Les premiers licenciements sont tombés le mois dernier : 56 personnes ont été mises à la porte. Au-delà de ces licenciements abusifs, c’est la question de l’absence d’une vision à long terme qui se pose.