Publicité
Publicité

Chaos juridique pour les entreprises en cas de Brexit dur

Le 15 janvier dernier, le Parlement britannique a rejeté le compromis trouvé entre le gouvernement de Theresa May et l’Union européenne. Désormais le risque d’un "no deal Brexit" est élevé et les entreprises doivent s’y préparer.