Du Covid-19 à 303030 : la résilience, c'est maintenant pour les entreprises bruxelloises

©Photo News

Le mouvement 303030 vise à coordonner au moins 30 projets d'ampleur sur la Région Bruxelles-Capitale pour la lutte contre le réchauffement climatique d'ici 2030.

La crise du Covid-19 nous a heurtés de plein fouet. Alors nous, entrepreneurs basés dans la Région Bruxelles-Capitale, sommes déterminés à préparer un avenir qui en tire les leçons pour cette autre crise, profonde, systémique et pour le temps long qu’est le dérèglement climatique.

Quels sont les enseignements que nous entrepreneurs membres du mouvement 303030 qui vise à coordonner au moins 30 projets d’ampleur sur la Région Bruxelles-Capitale pour la lutte contre le réchauffement climatique d’ici 2030 tirons d’une crise pour l’autre? Ils sont trop nombreux pour être tous cités, mais nous en retenons trois essentiels.

Anticiper

Certains avaient émis la possibilité d’une telle crise sanitaire, certes, mais on pourrait être excusé de ne pas avoir anticipé exactement ce qui allait se passer. Aucune excuse par contre pour ce qui est du dérèglement climatique. Les analyses de ce qui se passe maintenant et se produira demain ont été validées par la communauté scientifique mondiale, largement communiquées, et se vérifient un peu plus chaque jour.

Un dicton chinois veut que "le meilleur moment pour planter un arbre était il y a vingt ans. Le deuxième meilleur moment est maintenant." Cette maxime est plus que jamais valable pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Nous n’avons plus de temps à perdre et chaque jour qui passe est une invitation à aller de l’avant.

Mais tandis que Covid-19 nous a pris au dépourvu comme on rentrerait dans un mur, nous savons qu’avec la crise climatique, nous avançons vers un avenir dans lequel nos émissions de gaz à effet de serre pèseront toujours plus, les impacts seront toujours plus douloureux et les adaptations plus coûteuses. Il n’y a donc d’autre option que d’agir maintenant et le plus vite possible. Nous devons anticiper et réagir en continu pour une économie pauvre en émissions et pollution, mais riche par le bien-être qu’elle permet.

Accélérer

Deuxième enseignement: nous devons considérablement accélérer nos efforts.

Savez-vous que la réduction des émissions de gaz à effet de serre engendrée par la thrombose mondiale provoquée par le Covid-19 est équivalente à ce que l’on devrait mettre en oeuvre chaque année pour être cohérent avec nos engagements internationaux d’une limitation de la hausse des températures mondiales à 2°C d’ici la fin du siècle ?

Savez-vous que la réduction des émissions de gaz à effet de serre engendrée par la thrombose mondiale provoquée par le Covid-19 est équivalente à ce que l’on devrait mettre en œuvre chaque année pour être cohérent avec nos engagements internationaux d’une limitation de la hausse des températures mondiales à 2 °C d’ici la fin du siècle? Or, tout le monde sera d’accord, personne ne souhaite arrêter le monde, la vie économique et sociale pour être conforme avec un avenir climatique vivable.

Donc, il s’agit désormais de nous mobiliser pour un même niveau de réductions tout en assurant une prospérité partagée et équitable. Il faut redoubler d’effort, nous mesurons plus que jamais l’ampleur du défi.

Augmenter

Enfin, ce qui était de bon sens devient une évidence urgente: nous ne relèverons pas ce défi sans un sursaut d’innovation, donc de collaboration et d’intelligence collective. Accélérer implique de partager et diffuser les solutions techniques et sociétales déjà disponibles. Trouver de nouvelles solutions implique de favoriser la réflexion au-delà des capacités individuelles de personnes, firmes ou institutions publiques travaillant isolément.

Des mots?

Nous sommes conscients du fait qu’il est plus difficile de réaliser des projets concrets, que simplement d’en évoquer la nécessité. Toutefois, ces paroles importantes nous engagent publiquement, comme entrepreneurs. Le Livre Vert que nous publions aujourd’hui dans le cadre du mouvement City Climate Challenge 303030 rend compte de nos efforts dans ce sens depuis le lancement de ce mouvement en octobre 2019.

Ce mouvement n’est qu’un début, pour rester dans l’esprit du dicton chinois. Mais il montre la voie et nous avons l’intention de l’amplifier. Avec 19 projets collaboratifs déjà en mouvement et listés dans le livre vert, nous constatons que le fait de collaborer va permettre de réduire nos émissions de gaz à effet de serre plus vite et mieux. Des acteurs du bâtiment parlent à des sociétés de mobilité, des acteurs financiers identifient de nouveaux outils pour faciliter les investissements verts, les enseignements d’un projet bénéficient à d’autres.

Ce qui paraissait du bon sens avant COVID-19, quand nous avons lancé 303030, relève maintenant de l’urgence. Nous invitons tous les acteurs économiques, politiques, académiques et citoyens de la Région à nous rejoindre pour amplifier notre capacité à anticiper, accélérer et collaborer.

Serge Fautré, AG Real Estate – Julien Vandeleene, BePark – Olivier Willocx, Beci - Jean-Christophe Vanderhaegen, Confédération Construction Bruxelles-Capitale – Antoine Geerinckx, CO2logic - Stephen Boucher, Dreamocracy - Philippe Van Troeye, Engie - Erik Van Den Eynden, ING - Roland Cracco, Interparking – Patrick Janssens van der Maelen, Iris Group - Sebastien Curnel, Jeasy – Johan Portier, LeasePlan – Salvatore Arrigo, Pasha Parking -  Marie-Pierre Fauconnier, Sibelga – Michel Croisé, Sodexo – Christiane Malcorps, Solvay - Total – Olivier Biancarelli, Tractebel - Nicolas Germond, Veolia – Marc Lemaire - VINCI Energies Belgium – Sandrine Agie, Whyte Corporate Affairs - Jean de Renesse, Spacious Agency Leo Hexter, HackBelgium.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés