En Hallunistan, le jeunisme forcené a viré à la tyrannie

Désencombrer les jeunes esprits est devenu une règle d’or: peu d’études, pas davantage de cours d’histoire, civisme, vivre-ensemble et autres balivernes liées à ce mot que vous encensez chez vous, sur terre: les valeurs. ©BELGA

Petit essai de politique-fiction. Bienvenue dans l’Hallunistan 2065, un endroit calme et où tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes; un lieu où les nouvelles règles de vie en société privilégier la population jeune…

D.M. Judkiewicz
Ingénieur civil
Membre associé de l'Académie Royale de Belgique

Depuis notre dernière chronique, il y a 15 ans, bien des événements ont eu lieu. Heureusement que, vu la vitesse de la terre et celle, relative, de l’Hallunistan, ces quinze années chez nous ne représentent que quelques mois sur votre merveilleuse et hospitalière planète bleue que nous visitons de temps à autre, incognito, à bord d’un de nos vaisseaux à énergie noire, puisée dans les trous éponymes.

C’est ainsi que nous avons appris avec plaisir, en lisant votre presse locale, attablé devant une bière Trappiste, un rollmops et un "américain"- frites, comme vous dites, que vous avez enfin pu photographier un trou noir. Troublant, n’est-ce pas, ce trou noir? Nos règles ne nous permettent pas d’ingérence dans d’autres mondes, sinon, ce serait avec plaisir que nous vous expliquerions comment vous pourriez, vous aussi, capter cette énergie inépuisable.

Certes, nous avons nos problèmes comme tout un chacun et voici que la génération des jeunes qui avait pris le pouvoir vers 2020 arrive à l’âge de la retraite.

Nouvelles règles de vie en société

L’Hallunistanien moyen coûtait plutôt qu’il ne rapportait alors que, parallèlement, il pesait exagérément sur les décisions politiques du haut de son expérience et de ses connaissances acquises pendant une vie active.
.
.

En effet, un mouvement populiste avait réussi, il y a près de 50 ans à convaincre les masses que, passé l’âge de la retraite, l’Hallunistanien moyen coûtait plutôt qu’il ne rapportait alors que, parallèlement, il pesait exagérément sur les décisions politiques du haut de son expérience et de ses connaissances acquises pendant une vie active. Il fut donc décidé, suite à des manifestations nombreuses et virulentes, de changer fondamentalement les règles de vie en société.

Tout d’abord, on instaura le droit de vote dès 14 ans. La raison invoquée fut qu’à cet âge, on n’était pas encore perverti par la connaissance de l’histoire, de l’hallunistano-politique, des modèles scientifiques et autres apprentissages qui invalident la vision.

De surcroît, après 35 ans, avec l’expérience acquise et la maîtrise de certaines matières en sciences dures ou hallunistaniennes, le danger se profilait de ne plus avoir la vision fraîche et authentique du plus jeune âge et donc le droit de vote, selon le système particulier de l’Hallunistan, s’arrêta à 35 ans.

Certes, ainsi, les règles de notre démocratie firent que nombre de décisions furent prises pour privilégier la population jeune, tandis qu’au-delà de 35 ans et bien plus encore, au-delà de l’âge de la retraite, les conditions de vie devinrent extrêmement précaires. C’est ce que constatent les vieux d’aujourd’hui, ceux qui furent, sur les barricades, les jeunes d’autrefois.

Déplacement obligé, à pied ou debout, en trottinettes à hydrogène. Soins médicaux liés à la nécessité de n’émettre aucune critique sur les décisions des moins de 35 ans, limitation draconienne de l’espace de vie pour ces personnes séniles dont le seul possible intérêt pour autrui serait les souvenirs mais l’Hallunistan s’en est volontairement privé, les considérant comme un frein au progrès du jeunisme.

Le seul alicament qui combat l’arthrose inévitable de l’âge n’est vendu qu’en combinaison avec un flouteur de mémoire. C’est l’omniprésent "Mémodol", qui fait qu’on oublie même sa douleur. "Avec Mémodol, chacun son rôle, sans se pousser du col", nous disent les publicités.

Désencombrer les jeunes esprits est une règle d’or chez nous: peu d’études, pas de devoirs, pas d’exercices, l’orthographe est un vestige du passé et la syntaxe a été remplacée, moyennant un subtil changement de genre, par le saint axe.
.
.

Ainsi le passé n’encombre pas le présent et laisse la place à tous les futuribles, à toutes les aventures de l’improvisation et elles sont nombreuses.

Du reste, cette tentative de désencombrer les jeunes esprits est une règle d’or chez nous: peu d’études, pas de devoirs, pas d’exercices, l’orthographe est un vestige du passé et la syntaxe a été remplacée, moyennant un subtil changement de genre, par le saint axe.

Pas davantage de cours d’histoire (vieilles barbes), pas d’apprentissage de l’argumentation (inutile, car pas de discussion), pas de cours de philosophie, civisme, vivre-ensemble et autres balivernes liées à ce mot que vous encensez chez vous, sur terre: les valeurs.

"Tout le monde gagnant, sans penser plus avant"

Pas besoin de valeurs quand tout est codifié jusqu’au moindre détail. Pas besoin d’excellence: tous égaux devant la non-réflexion et depuis peu, dans les bureaux, administrations et autres organismes sont affichées de grandes pancartes où on lit: "Ne pensez-pas, penser vous met à plat!".

La langue a d’ailleurs été elle-même codifiée: étudiant est banni au profit de néo-scient, professeur au profit de pro-doteur, connaissance se dit sénescence et réflexion devient "déconation".

«Tout le monde gagnant, sans penser plus avant» est un mantra permanent.
.
.

"Tout le monde gagnant, sans penser plus avant" est un mantra permanent.

Quelques insatisfaits se défoulent heureusement avec un nouveau sport: le fumiball. Deux équipes s’y affrontent en lançant des pétards et des fumigènes et essayent ainsi de s’attraper mutuellement le maillot, en dépit des fumées et brouillards.

Hélas, de mauvais perdants, parmi les supporters dans les tribunes, tentent de les faire chuter en jetant sauvagement des sphères de cuir appelées ballons, ce qui n’est pas du meilleur goût mais quel peuple n’a pas ses problèmes?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés