Publicité
Publicité
interview

Jean-Claude Kaufmann "De merveilleux principes peuvent aujourd'hui engendrer des monstres"

Dans son dernier livre *, le sociologue Jean-Claude Kaufmann dresse, à l’aune des élections, un tableau crépusculaire de nos vieilles démocraties européennes, en proie à la montée des populismes et témoins d’un repli identitaire. Sociologue, ancien directeur de recherche du CNRS, auteur de nombreux ouvrages et enquêtes sur l’individu et ses identités, Kaufmann dénonce les dérives de notre "hyperdémocratie", société dans laquelle gronde la colère des laissés-pour-compte, des déçus d’Europe et pointe le spectre d’une démocratie de plus en plus sécuritaire, où l’individu, paradoxalement confronté à une infinité de possibilités, se rétracte et préfère se tourner vers des choix simplistes face à une réalité de plus en plus complexe.