"La Belgique a besoin d'un ministère du digital"

©EPA

Très actif dans le monde digital, très critique aussi à l’égard de l’absence d’une stratégie digne de ce nom pour asseoir l’essor du numérique dans notre pays, l’entrepreneur Xavier Damman est à l’origine d’une lettre ouverte adressée à notre nouveau Premier ministre; une lettre déjà cosignée par plus d’une cinquantaine d’acteurs du digital dans laquelle il appelle à s’inspirer de l’exemple taïwanais… et propose d’aider à trouver la personne capable de relever ces défis.

Cher Alexandre De Croo,
Toutes nos félicitations pour votre nomination au poste de Premier ministre de la Belgique. Nous saluons votre nouveau gouvernement et sommes heureux de voir que vous y apportez un surcroit de diversité, ce qui nous tient à cœur dans notre communauté.

Cependant, nous sommes surpris de constater que le numérique constitue une fois de plus une réflexion après coup, qui ne dispose pas de son propre ministère et qui est reléguée dans un sac, mélangé à la "gestion des bâtiments publics".

Vous aviez vous-même l’Agenda numérique parmi vos responsabilités dans le gouvernement précédent. Vous savez mieux que quiconque l’attention que requiert cette matière.

Nous sommes en 2020 et le numérique est partout. 7,5 millions de Belges sont sur Facebook. 76 % des Belges utilisent la banque en ligne, ... pour ne partager que quelques statistiques.

Plus important encore, nous avons vu avec la crise Covid-19 à quel point le numérique est devenu important. Non seulement pour traquer le virus, mais aussi pour pouvoir poursuivre l'éducation de nos enfants en ligne, pour pouvoir travailler à distance, etc. Nous observons également l'impact négatif des médias sociaux sur la division de notre société, la montée de l'extrémisme qui en découle et la dépendance qu'il peut créer.

Ceci est trop important pour ne pas accorder au monde numérique l'attention qu'il mérite pour le bien-être de tous les habitants de la Belgique.

Nous serions bien avisés de nous inspirer de Taiwan, l'un des pays qui a le mieux géré la crise du Covid-19, malgré une densité de population deux fois plus importante que celle de la Belgique (seulement 7 décès pour une population de 24 millions d’habitants contre plus de 10.000 à ce jour en Belgique). Ils ont nommé dès 2016 Audrey Tang, une personne de 35 ans issue de la communauté locale du piratage informatique. Depuis lors, ils ont jeté les bases d'un environnement numérique beaucoup plus participatif, avec des données ouvertes, le principe d'accès au haut débit érigé en tant que droit de l'homme, des services gouvernementaux en ligne plus accessibles, etc.

Nous serions ravis de vous aider à trouver le meilleur candidat pour un tel rôle et de collaborer avec cette personne pour faire en sorte que la Belgique soit mieux équipée pour relever ces grands défis.

La lettre ainsi que l’ensemble des signataires sont à retrouver ici.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés