Publicité
Publicité
tribune

La mort du dialogue avec l'administration fiscale

Imposer aux contribuables de mettre à disposition du fisc les livres et documents via une plate-forme électronique sécurisée du SPF Finances est inacceptable. Il empêche le citoyen de faire valoir ses arguments et réduit le contrôleur au rôle de simple utilisateur d’un outil informatique.