Publicité
Publicité

La précision est essentielle dans un licenciement pour motif grave

Lorsqu’un employeur met fin aux relations de travail pour motif grave, il se doit de respecter les délais stricts de trois jours ouvrables suivant sa connaissance des faits. Il doit aussi veiller à ce que la rédaction de l’écrit respecte non seulement la réglementation linguistique mais soit aussi complète et précise.