Publicité
Publicité

La tyrannie du bonheur, son industrie, son idéologie, ses névroses

Le bonheur est partout. 2000 titres rien que sur Amazon. Mais le bonheur n’est plus, comme pour Aristote, le couronnement d’une vie vertueuse ou altruiste. Réduit à ses émotions positives les plus simples, chacun peut – et doit – se le donner. La méthode pour y arriver s’enseigne et s’achète: livres, films, coaching, magazines, applis pour smartphones… L’industrie du bonheur pèse des milliards de dollars.