billet

Le livre de la semaine

Change le monde : il en a besoin !, par Jean Ziegler, Seuil, 272 pages, 8,30 €.

L’humanisation de l’homme par le droit n’est pas une chimère. C’est la conviction de Jean Ziegler, ce militant de 85 ans, rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation (2000-2008) et, depuis 2009, vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Dans ce récit en forme d’inventaire, lucide et engagé, il relate ses luttes, ses échecs et ses victoires face à "l’ordre cannibale du monde". Le dernier combat – perdu – contre les fonds Vautour révèle un monde dominé par 500 multinationales (plus de la moitié du PIB mondial). Échappant à tout contrôle étatique ou international et capables d’imposer leurs diktats aux États eux-mêmes.

L’auteur raconte aussi les ombres et les grandeurs de l’ONU, sa genèse historique et son travail. Et même si l’ONU est souvent réduite à l’impuissance, Ziegler demeure plus que jamais convaincu de son importance historique. Pour preuve ses possibles évolutions, actuellement en discussion, et qui lui permettraient d’agir plus librement tout en prenant le relais des États défaillants – par la limitation du droit de veto et la rotation des sièges permanents au Conseil de sécurité, ou encore par la légitimation de l’ingérence humanitaire. Chaque combat, même perdu, contribue à éveiller les consciences. "Plus l’horreur, la négation et le mépris de l’autre dominent à travers le monde, plus l’espérance, mystérieusement, grandit. L’insurrection des consciences est proche. À nouveau." Car "l’organisation collective du monde sous l’empire du droit, ayant pour but la justice sociale planétaire, la paix et la liberté, demeure l’ultime horizon de l’histoire."
E.B.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés