Publicité
Publicité

Le marché immobilier belge manque de transparence

Le gouvernement français vient de lancer un portail de données ouvertes contenant des informations sur toutes les transactions immobilières. Tout le monde peut désormais consulter l’adresse et le prix de chaque transaction des cinq dernières années. Avec cette initiative, la France suit les traces d’autres pays européens, tels que les Pays-Bas et le Royaume-Uni, qui ont choisi de rendre le marché immobilier plus transparent. Le marché immobilier belge bénéficierait également d’une telle transparence des prix de transaction.