Publicité
Publicité
tribune

Le patron n’est pas pénalement responsable des actes de son délégué

La jurisprudence a consacré l’exonération de la responsabilité pénale du chef de l’entreprise à l’égard des actes de la personne à qui il a délégué ses pouvoirs.