Publicité
Publicité

Le temps de garde, du temps de travail?

Certains types de services, dont l’ensemble des citoyens sont très souvent les bénéficiaires, exigent une disponibilité de tous les instants. Pour répondre à ce besoin, faut-il que des travailleurs soient à disposition et prêts à réagir et surtout que le temps de leur garde soit considéré comme du temps de travail impliquant l’obligation de payer une rémunération et ce, même s’il n’est pas fait appel à eux?