Publicité
Publicité
interview

"Les pays les plus touchés par le populisme, ce sont les vainqueurs de l'après-guerre"

Enrico Letta fut l’un des Premiers ministres italiens les plus crédibles. Mais après un an au pouvoir, il a été victime, début 2014, d’un "putsch" fomenté par Matteo Renzi, le leader de son propre parti, le Parti démocrate. Aujourd’hui, à 52 ans, il dirige la Paris School of International Affairs, à Sciences Po Paris. Il est aussi président de l’Institut Jacques Delors.