Marcourt et Nollet veulent une grande circonscription wallonne

(© Philip Reynaers) ©Photo News

A l’occasion des fêtes de Wallonie, les ministres Jean-Marc Nollet (Ecolo) et Jean-Claude Marcourt (PS) plaident pour la création d’une circonscription électorale régionale. Cela permettrait d’élire des députés sur l’ensemble de la Wallonie et de dépasser ainsi le sous-localisme, qui mine parfois le travail politique.

Ce serait une sorte de traduction politique d’une évolution qui rend la Wallonie de plus en plus maître de son redéploiement économique, à travers notamment le Plan Marshall 2.vert, l’Alliance Emploi-Environnement ou Creative Wallonia. "La mise en œuvre de ces programmes structurants a déclenché la prise de conscience collective d’une identité wallonne, allergique à tout repli sur soi, et moteur dynamique du développement de notre Région", écrivent les deux ministres.

Ils suggèrent d’élargir la surface politique de la Wallonie. Il ne s’agit pas d’augmenter le nombre de parlementaires dans le pays mais de profiter des réformes en cours pour adapter les institutions. D’une part, la Wallonie aura plus de compétences, d’autre part, il n’y aura plus de sénateur élus directement et le nombre de députés provinciaux sera réduit. A personnel politique constant, on peut donc élire 20 à 25 députés wallons sur une grande circonscription, tout en conservant les actuels 75 élus provenant des divers arrondissements.

Nollet et Marcourt précise que leur projet ne s’inscrit pas dans une optique de délitement de la Belgique. Ils précisent, au contraire, que "les Régions seront la pierre angulaire du nouveau système institutionnel belge". Construire un projet collectif pour la Wallonie est donc "le meilleur garant de la pérennité d’un Etat fédéral efficace".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés