Publicité
Publicité
Publicité
carte blanche

Pacte énergétique et sortie du nucléaire: quelles implications économiques ?

Les centrales nucléaires belges étant amorties, elles génèrent de l’électricité à faible coût. Leur remplacement d’ici à 2025 nécessitera de nouveaux investissements, lesquels multiplieraient par trois le coût de génération de l’électricité à l’horizon 2030. Dans cette optique, et en vue du pacte énergétique qui se prépare, ne devrait-on pas se donner la possibilité de prolonger les réacteurs qui peuvent l’être ?