billet

Trump a aussi foiré la gestion de crise du Covid-19

Journaliste

Revue de presse du New York Times

C'est à cela que ressemble une crise de leadership quand le manque de prudence provoque la panique, quand on ne peut pas faire confiance au président lui-même.

La pandémie de coronavirus change la vision de l'incompétence de Donald Trump, car cette fois-ci, elle est intime. Cette fois, l'enjeu n'est pas abstrait dans l'esprit de l'Américain moyen, comme lorsqu’il est question de droit constitutionnel ou de relations internationales. Il n'est pas lointain, comme dans le cas de ces familles bloquées à la frontière ou des nazis de Charlottesville. Il ne s'agit pas non plus d'actes lâches qui ont lieu entre deux personnes.

Non, il s'agit de nous tous et de ce qui nous est le plus proche : notre santé et notre sécurité, nos enfants et nos parents, notre capacité à nous déplacer librement, à aller travailler et à envoyer nos enfants à l'école. Il s'agit de notre capacité à participer aux deux grandes religions non religieuses de l'Amérique : la politique et le sport.

Cette crise est transcendante, ce qui rend d'autant plus transparente l'approche désastreuse de Trump.

L'administration Trump semble enfin prendre cette crise au sérieux, après des mois de banalisation et de politisation par Trump lui-même. Trump, le soi-disant leader du pays, a perdu un temps précieux à dire au public américain qu’il n’était pas nécessaire de prendre des mesures drastiques que le gouvernement prend, tardivement, maintenant. Cette attitude a mis des vies en danger et, au final, aura sûrement coûté des vies.

Trump continue de se vanter du nombre relativement faible de cas diagnostiqués de virus et de décès en Amérique, mais ces données sont corrompues par son incompétence. Nous n'avons absolument aucune idée du nombre de personnes infectées par le virus ni du nombre de personnes qui l'ont eu et qui s'en sont remises, car il y a eu une pénurie scandaleuse de tests dans ce pays.

Au cours de cette crise, nous avons vu un président plus soucieux de sa propre image et de ses perspectives électorales que de la sécurité du peuple américain. Les présidents doivent montrer l'exemple et inspirer confiance. Trump a échoué sur tous les plans… parce qu’il est lui-même.

 

Lire également

Messages sponsorisés