Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Un choix entre le pire et le pire

Ce 12 décembre, le Premier ministre a été sommé par une majorité de la Chambre de se présenter devant cette dernière et y demander la confiance. À juste titre, cependant, le président de l’assemblée avait considéré que cette motion était irrecevable.