Publicité

A chacun de faire la moitié du chemin

©Nima Ferdowsi

De notre rétrospective des cinq réformes de l’État belge, trois enseignements au moins émergent.

Un: pour inextricable que peut paraître la situation politique actuelle, un coup d’œil dans le rétroviseur permet à tout le moins de relativiser les choses. L’histoire institutionnelle belge de ces cinquante dernières années montre des périodes de latence entrecoupées de phases d’intense dramatisation, comme la mise en œuvre du Pacte d’Egmont ou le carrousel fouronnais. La crise actuelle n’est pas plus grave que les précédentes. À ceci près qu’aujourd’hui, les médias étrangers ont les yeux rivés sur la capitale de l’Europe et ajoutent ainsi au phénomène de dramatisation.

Deux: le compromis historique qui régit le fonctionnement de la Belgique repose sur deux principes. D’une part, la majorité ne peut imposer sa volonté à la minorité, et d’autre part, la minorité ne peut refuser de négocier. C’est pourquoi la menace brandie par la Flandre de voter la scission de BHV passe pour un coup de force et que le "non" opposé en 2007 par certains francophones à la demande d’une nouvelle réforme de l’État n’a pas sa place dans le contexte belge.

Trois: la logique du donnant-donnant qui a permis la conclusion de la plupart des accords communautaires a atteint ses limites. Face à des francophones qui sont très peu demandeurs, la Flandre a l’impression d’être face à un mur. Pourtant, des solutions existent. Pour ne prendre que le dossier BHV, les grandes lignes d’un consensus futur sont largement connues. Elles ont été discutées en 2005 sous Verhofstadt, puis à nouveau au printemps dernier sous l’égide de Jean-Luc Dehaene. On sait que la solution se trouve quelque part à mi-chemin entre les deux thèses antagonistes. À chacun de faire la moitié du chemin. C’est simple et c’est aussi ce que souhaite la grande majorité de la population de ce pays qui ne demande qu’à vivre en paix.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés