Dans les urnes, on aime les martyrs

Journaliste

L’Open VLD brûle la politesse au CD&V.

"Kris Peeters, il est sincère, mais il ne pèse pas." Combien de fois n’a-t-on pas entendu ce constat lapidaire à propos du poids lourd CD&V du gouvernement. Cette fois-ci, elle émane du secrétaire général de la FGTB, Marc Goblet.

Au sortir de l’accord budgétaire sur le tax-shift, c’est l’opposition qui s’était déchaînée sur le maillon "social" de ce gouvernement Michel.

Un CD&V bien malmené, donc. Et qui n’est pas aidé par ses partenaires de gouvernement. Au contraire. Hier, l’Open VLD a fait un nouveau croche-pied aux sociaux-chrétiens flamands, en annonçant tout de go qu’à la rentrée, il allait déposer une proposition de loi pour ne plus tenir compte de l’ancienneté dans le calcul des salaires. Rien de très surprenant, c’est prévu dans l’accord de gouvernement.

Mais les salaires, n’est-ce pas "LE" dossier de Kris Peeters? Alors, de quoi se mêle donc l’Open VLD?

À force de taper sur la tête de Kris Peeters pour le faire taire cela pourrait revenir comme un boomerang dans la figure de l’Open VLD…

Il suffit peut-être de regarder les derniers sondages pour essayer de comprendre. En mai, l’Open VLD restait encore hors du podium politique, ne récoltant que la 4e position, derrière le… sp.A (aie). Le CD&V, en progression, figurait en 2e place.

Du coup, le petit poucet du gouvernement joue des coudes, essaye de se faire remarquer. Et surtout, de profiter de l’actuelle vague de réformes libérales pour continuer de marquer des points auprès… des patrons. C’est peut-être oublier qu’à force de taper sur la tête de Kris Peeters pour le faire taire (regardez le tax-shift fortement teinté de bleu), cela pourrait lui revenir comme un boomerang dans la figure…

Alexander De Croo n’est pas le plus fin des stratèges politiques (tirer la prise du gouvernement Leterme II n’était pas une idée de génie). Il devrait prendre garde, et savoir qu’à force de mettre le CD&V dans les cordes, il pourrait le transformer en "martyr" du gouvernement (si ce n’est pas déjà fait). Et quelque chose nous dit que les électeurs aiment cela, les martyrs… La N-VA, qui a usé et abusé de cette position, en sait quelque chose.

[Suivez Nathalie Bamps sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés