Publicité
Publicité

Di Rupo doit lancer le sprint

Huit partis ont parlé de la scission de BHV et personne n’a claqué la porte. Personne n’a même jugé utile de glisser une petite phrase assassine, dans l’espoir d’attiser les susceptibilités des uns et des autres. Tout le monde respecte la consigne du formateur: discrétion totale. Une condition indispensable pour amortir les concessions, dans un dossier politiquement aussi sensible.