En finir avec la voiture statut

Les SUV ont la cote.

On doit l’avouer, on a du mal à comprendre le phénomène. Alors que la cause de la lutte contre le réchauffement climatique ne fait que gagner en intensité et entre dans de nombreux esprits, les ventes de voitures neuves ne correspondent pas du tout à cette réalité. On n’a jamais vendu autant de "Sport Utility Vehicules" en Belgique, à une époque où l’on devrait plutôt opter pour la retenue. A-t-on vraiment besoin de ces voitures qui ressemblent à des 4x4 sans en être? Pour certains consommateurs, c’est peut-être le cas, pour une majorité d’autres, ce ne l’est juste pas du tout.

"A-t-on vraiment besoin d’une voiture haute élaborée initialement pour faire du hors-piste pour se rendre au bureau?"

Une famille rentrait très bien dans une voiture familiale moins imposante, pourquoi donc tout le monde aurait tout d’un coup besoin d’un SUV ou d’un Crossover? A-t-on vraiment besoin d’une voiture haute, élaborée initialement pour faire du hors-piste pour se rendre au bureau? Poser la question est déjà y répondre. On comprend l’effet de mode, mais peut-être est-il temps de se rendre compte que la voiture n’est plus un statut de quoi que ce soit. Ce qui rend une voiture cool n’est peut-être plus autant sa forme que son empreinte écologique raisonnable.

Les jeunes générations essayent de nous le rappeler et nous demanderont des comptes dans le futur. Il serait donc peut-être temps de se poser les bonnes questions sur ses choix personnels de mobilité en fonction de nos besoins. Une responsabilité qui doit aussi avoir lieu en entreprise à tous les niveaux, du CEO aux RH, des employés aux fleet managers. C’est peut-être de cette manière que de plus en plus de gens décideront d’opter pour d’autres moyens de transports quand cela est possible.

C’est peut-être de cette manière que davantage de consommateurs passeront le pas et changeront de type d’énergie malgré les freins qui persistent ou à défaut, se redirigeront vers des véhicules raisonnables, comme le permet le budget mobilité. Si la grosse voiture n’est pas la seule coupable d’émissions, elle fait quand même plus partie du problème que de la solution. Il est peut-être important de s’en rappeler à l’heure d’aller au Salon de l’auto.

Lire également

Echo Connect