Gouvernance à la carte

La Wallonie immunise des intercommunales.

C’est ce qui s’appelle un solide rétropédalage en matière de bonne gouvernance! On le doit aux députés wallons de la majorité PS et cdH… Il y a plus d’un an, le gouvernement wallon PS-cdH (à l’époque en majorité avec Ecolo) annonçait fièrement la fin d’un no man’s land vieux de 25 ans dans le monde des intercommunales transrégionales. Du fait de leur positionnement géographique à cheval sur plusieurs régions, certaines intercommunales échappaient à la tutelle des Régions. Et donc à la surveillance de la Wallonie. C’était le cas d’Ores, de Publifin (ex-Tecteo) ou de la bruxelloise Brutélé.

Un accord est finalement trouvé avec les autres Régions en fin de législature pour enfin mettre un terme à cette absence de contrôle. Ordre leur est donné de se soumettre aux mêmes règles que les autres intercommunales. Le législateur wallon leur a accordé un an pour se mettre en conformité avec les règles internes imposées par la loi (règles de transparence, de pluralisme démocratique ou de rémunérations). Rendez-vous était donc pris pour le premier juillet 2015.

Mise sous pression, la Wallonie reporte de deux ans le contrôle de ses grosses intercom-munales.

Un rendez-vous manqué! Le big-bang en matière de bonne gouvernance n’a pas eu lieu. Les grosses intercommunales, gestionnaires de réseaux de distribution ou de communication comme Ores, ne se sont pas adaptées au nouveau décret et refusent de s’y soumettre pour des raisons techniques. Elles viennent même d’obtenir gain de cause auprès des députés wallons de la majorité PS-cdH. Également pressée par les mandataires de Bruxelles qui réclament plus de temps pour permettre à leur intercommunale Brutélé de s’adapter, la majorité vient d’adopter dare-dare jeudi un décret sur mesure leur permettant d’échapper aux règles. De quoi jeter le trouble sur la force d’un Parlement à imposer des changements dans certaines entreprises publiques.

Immunisées, ces intercommunales ont maintenant deux ans de plus pour se mettre en ordre. Deux ans de plus pour naviguer dans l’illégalité!

[Suivez François-Xavier Lefèvre sur Twitter en cliquant ici]

Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.