Publicité

L'Europe, Prix du meilleur espoir pour l'IA

La Commission européenne lance une vaste consultation sur l'encadrement de l'Intelligence artificielle.

La disruption est à l’œuvre, et cette fois l’Europe veut prendre la balle au bond. Forte de son succès sur l’encadrement des données personnelles, la Commission s’attaque à un morceau aussi fascinant qu’inquiétant: l’intelligence artificielle (IA) - les actions automatisées qui auraient requis de l'intelligence si elles avaient été opérées par des personnes. Côté pile, la corne d’abondance des services rendus par les algorithmes, affranchissant l’individu de tâches chronophages, ouvrant de nouveaux horizons. Côté obscur, un tourbillon de dérives...

De la manipulation politique des masses par Cambridge Analytica à la surveillance généralisée du programme Prism. De l’usage autoritaire de la reconnaissance faciale en Chine à l’envoi de messages personnalisés aux manifestants de Hong Kong sur le mode: "On sait que tu es là", ou au développement (dans le même pays) d’un système avilissant de "crédit social".

Sans parler des dérives que l'on ne connaît pas encore. Ni même des craintes suscitées par les bouleversements socio-économiques que provoque l'IA.

Pour briser le cercle vicieux de la défiance à l’égard de ces technologies, l’Europe ambitionne de façonner une révolution numérique à "visage humain": assurer une IA développée dans la transparence et le respect des droits fondamentaux. L’enjeu est d’abord démocratique. Il est économique, aussi, car légiférer sans s’inquiéter du fait que la majeure partie des acteurs du secteur sont en Chine et aux États-Unis, ça serait passer à côté de l’essentiel. Et il est mondial, car l’avant-gardisme de l’Union sur cette question pourrait faire des émules.

L’Europe affiche l'ambition de développer un modèle crédible d’intelligence artificielle, à l'heure où elle ouvre une consultation qui doit précéder des propositions législatives. Pour cette ambition, on peut déjà lui décerner le prix du meilleur espoir dans la catégorie "IA".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés