L'innovation, le nerf de la guerre

Jean-Paul Bombaerts

Les PME se perdent dans les aides à la recherche

L’innovation, c’est un peu le nerf de la guerre. Pour soutenir un modèle social aussi redistributif que le nôtre, il faut que l’économie produise suffisamment de richesse. Autrement dit, il faut de la croissance. Or sans innovation, pas de compétitivité et donc pas de croissance.

Près d’un contrôle fiscal sur deux (44%) entraîne un redressement pour mauvaise application de la dispense de précompte.

Depuis dix ans et la crise financière, la croissance en Belgique et dans la zone euro n’a pratiquement plus dépassé les 2%. C’est lié au climat des affaires incertain, à une population vieillissante mais aussi aux limites imposées par notre potentiel de croissance. Augmenter ce potentiel suppose d’investir dans l’éducation et les qualifications, dans les infrastructures, mais aussi dans la recherche et l’innovation. Des aides publiques sont prévues pour soutenir la recherche. Le problème, c’est qu’il y en a tant qu’on s’y perd. C’est ce que montre une enquête réalisée par la société de consultance Ayming. Les aides sont calibrées selon le type d’activités que l’on entend promouvoir mais aussi en fonction du niveau de pouvoir qui les accorde. Une entreprise peut ainsi faire son shopping auprès du Fédéral, des Régions et de l’Europe. C’est bien car cela permet de cumuler les aides mais ça prend du temps et de l’énergie. Pour une petite entreprise, cela peut parfois être dissuasif. Résultat: les aides à la recherche restent largement sous-utilisées.

Un autre problème réside dans la marge d’interprétation des règles. De quels profils de chercheur parle-t-on? De quel type d’activité? Les dispositifs ne sont pas toujours clairs. C’est le cas pour la dispense (partielle) de précompte professionnel pour les chercheurs, une mesure très appréciée par les entreprises. Mais elle reste difficile à mettre en œuvre. La preuve: près d’un contrôle fiscal sur deux (44%) entraîne un redressement pour mauvaise application de la dispense de précompte. Le plus souvent, les infractions sont commises en toute bonne foi. Bien sûr, il faut éviter les effets d’aubaine, mais sans brider ceux qui pensent "out of the box".

Lire également

Echo Connect