Publicité
Publicité

L'or, la devise sans frontières

Les Suisses ne savent plus à quel saint se vouer pour faire baisser le cours de leur franc, parti dans les stratosphères depuis l’éclatement de la crise (un franc vaut désormais presqu’un euro, une envolée de 60 % en trois ans).