La charrue avant les bœufs

"Donne un poisson à un homme: il mangera un jour; apprends-lui à pêcher: il mangera toujours". Cette citation de Lao Tseu, popularisée en son temps par l’ONG "Îles de paix", est plus que jamais d’actualité alors que vient de s’achever à New York, sous l’égide de l’ONU, l’évaluation des "Objectifs du Millénaire pour le Développement".

Car force est de constater qu’à cinq ans de la date-butoir fixée pour atteindre ces objectifs, le sentiment dominant reste qu’au moment d’élaborer lesdits objectifs, en 2000, les dirigeants du monde ont manifestement placé la charrue avant les bœufs, en dépit de leurs bonnes intentions.

Où lit-on en effet, parmi les huit objectifs édictés il y a dix ans, que la lutte contre la corruption, et de manière plus générale, la "bonne gouvernance", est une des clés du développement? Où lit-on que la liberté de la presse et plus généralement la démocratie sont des éléments tout aussi cruciaux? Où lit-on que le développement va de pair avec la mise en place d’un système financier stable et solide? Où lit-on, enfin, que c’est avant tout en se prenant en charge eux-mêmes que les pays pauvres sortiront de la spirale du sous-développement?

Tout cela, on ne le lit nulle part dans le catalogue de bonnes intentions que constituent ces objectifs. Un catalogue au sein duquel la notion d’assistance ("donne un poisson") domine, au détriment de celle de développement ("apprends-lui à pêcher"). Dommage que les dirigeants de la planète aient manqué cette fois encore l’occasion de mettre l’accent sur les leviers de développement "durables" plutôt que sur l’assistance pure et simple.

Certes, Angela Merkel a donné un joli coup de pied dans la fourmilière en affirmant que la responsabilité première du développement résidait dans les gouvernements des pays en développement. Et les dirigeants de plusieurs pays africains ont abondé dans ce sens, ce qui est encourageant. Mais c’est une prise de conscience vraiment collective qu’il faudra pour atteindre l’objectif escompté.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés