Publicité
Publicité

La contre-attaque populiste

Tous les sportifs le savent, la meilleure défense, c’est l’attaque. Mischaël Modrikamen connait l’adage et l’a démontré de manière spectaculaire cette semaine.